Afrique: 27ème congrès de l’UPU en Côte d’Ivoire – Kablan Duncan s’enquiert des préparatifs


Se rassurer des avancées des préparatifs du 27ème congrès de l’Union postale universelle (Upu) qui se tiendra, à Abidjan, en août 2020. C’est l’objet de la 3ème réunion du Comité national d’orientation et d’information (Cnoi), présidée par le vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan, jeudi dernier, à la salle du conseil de gouvernement de la Primature au Plateau.

L’ordre du jour portant sur, entre autres, la validation du budget ; la présentation des activités du Comité scientifique et du secrétariat permanent et la présentation du budget, l’occasion était belle, pour le Vice-président de la République, de présenter également les enjeux de cet événement qui mettra la Côte d’Ivoire sous les projecteurs du monde entier.

« Avec les travaux de qualité que nous venons d’effectuer au cours de cette réunion qui a permis de débattre du calendrier, d’ébaucher le budget, nous pouvons affirmer que nous sommes sur la bonne voie pour que la Côte d’Ivoire relève le défi de l’organisation du prochain congrès de l’Upu », a rapporté Daniel Kablan Duncan à la fin d’une réunion marathon de 2h.

Le président du Comité de pilotage, M. Mamadou Sanogo, ministre de l’Economie numérique et de la Poste, a fait le point de cette rencontre de l’instance supérieure de préparation du congrès de l’Upu 2020. Selon lui, cet évènement qui va regrouper 192 pays et plus de 3000 congressistes qui viendront de partout, « sera le plus grand événement du genre en Afrique et en Côte d’Ivoire ».

Bien avant lui, M. Ahmed Lamine Sako, secrétaire permanent à l’organisation (Spo) du 27ème congrès a fait cas de l’état d’avancement des travaux.

Aussi, le viceprésident de la République et l’ensemble des participants ont validé le budget et tous les canaux et moyens à déployer afin que ce congrès soit une réussite comme le sommet Union Africaine-Union Européenne en 2018 et les Jeux de la Francophonie organisés à Abidjan.

Les prochaines étapes telles que la visite du ministre de l’Economie numérique et de la Poste à Berne en Suisse au siège de l’UPU; la visite du Bureau international de l’UPU à Abidjan en janvier 2020 ; la visite d’une délégation des services de sécurité des États-Unis en Côte d’Ivoire pour évaluer les questions de sécurité du Congrès ont été débattues.

Tous les partenaires techniques dont Voodoo Group et Dat ont présenté leurs cahiers de charges et rasséréné sur leur engagement à relever le challenge de l’organisation de ce congrès.

Il en est de même pour tous les ministères, parties prenantes de l’organisation tels que le ministère des Affaires étrangères, le ministère de la Communication et des Médias, le ministère des Transports.



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire