Angola: Un magazine chinois reconnaît l’amélioration de l’environnement des affaires


Luanda — Le plus grand magazine chinois sur les investissements et les affaires « China Investment » a reconnu dans son numéro de novembre qu’il y avait des améliorations dans le nouvel environnement des affaires en Angola, caractérisé par des mesures structurelles visant à diversifier l’économie du pays.

L’article parvenu mardi à l’Angop souligne l’amélioration de l’environnement des affaires en Angola, la ratification de l’Accord sur la facilitation des échanges, la simplification et la réduction de la bureaucratie dans les importations et exportations.

Publié en chinois et en anglais, l’article cite comme amélioration, les avantages fiscaux comprenant des incitations tarifaires, ainsi que la récente participation de l’Angola à l’EXPO Shanghai, avec une délégation composée de représentants du Gouvernement, de sociétés privées et publiques.

Encadré dans le salon, le magazine souligne le fait que le représentant de l’AIPEX ait également assuré que l’Angola se dote d’une nouvelle loi sur les investissements privés, d’une nouvelle loi sur la concurrence et d’autres instruments juridiques en vigueur qui énoncent les principes et règles de protection des activités commerciales et empêchent la concurrence déloyale entre les opérateurs économiques.

« L’entrée en vigueur de ces instruments structurels et juridiques démontre l’engagement et la détermination du Gouvernement angolais à accroître l’ouverture de l’économie du pays aux investissements privés étrangers sans bureaucratie », écrit le magazine citant le représentant de l’AIPEX.

L’article couvre deux pages dans chaque langue et souligne, avec des sous-titres, les opportunités offertes par l’Angola dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche, où, selon l’AIPEX, « les investisseurs chinois peuvent investir leur capital, avec ou sans partenariat, produire et exporter où ils veulent».

La publication met également en évidence la participation de l’Angola à la foire dans l’objectif d’attirer davantage d’investissements du secteur privé chinois en Angola.



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire