Cameroun: Formations dispensées à l’étranger – 66 faux diplômes détectés


Vendredi dernier à Yaoundé, la Commission nationale d’équivalence a siégé en ses 94e et 95e sessions ordinaires.

Les responsables de Commission nationale d’évaluation des formations dispensées à l’étranger étaient réunis vendredi à Yaoundé. C’était dans le cadre des travaux des 94e et 95e sessions ordinaires de leur instance. En ouvrant les travaux, le Pr. Dieudonné Emmanuel Pegnyemb, secrétaire général par intérim au ministère de l’Enseignement supérieur, représentant personnel du ministre, a expliqué que la vision stratégique du système d’enseignement supérieur, telle qu’inspirée par le président de la République accorde une place de choix à la formation d’un capital humain compétitif, apte à contribuer de façon efficace et efficiente à l’œuvre de construction nationale.

« Dans cette perspective, la Commission est confrontée à de nombreux défis notamment la prise en compte de la diversité et de la multiplicité des offres de formation ». Lors des travaux des deux sessions, 1539 dossiers ont été présentés et 66 faux diplômes ont été détectés. Le portail des camerounais de Belgique (Camer.be). Dans la vague des faux diplômes, on a neuf Bepc, 43 baccalauréats, un diplôme d’instituteur, un DEUG, cinq licences, cinq masters et deux Ph.D. 26 autres diplômes ont également été rejetés. Dans les détails, la 94e session ordinaire de la Commission nationale d’évaluation des formations dispensées à l’étranger a reçu 760 diplômes.

51 faux diplômes ont été détectés, neuf diplômes ont été rejetés. Pendant les travaux de la 95e session ordinaire, la Commission a planché sur 779 diplômes. 15 faux diplômes ont été mis en évidence et 17 rejetés. Concernant les motifs du rejet, le Pr Annie Wakata, sous-directeur des équivalences, a expliqué que certains diplômes viennent des institutions délocalisées non autorisées, d’autres ont été rejetés pour complément d’informations ou parce que diplômes antérieurs non conformes.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire