Congo-Brazzaville: Vie associative – Les musiciens congolais préparent leur assemblée générale ordinaire


La rencontre aura lieu le 29 novembre à Brazzaville, après la dernière tenue le 8 août 2016.

Les assises de l’Union des musiciens congolais (UMC), auxquelles prendront part les artistes musiciens du Congo dans toutes leurs composantes, porteront, entre autres, sur le bilan des trois ans de la mandature du bureau exécutif national sortant; le droit d’auteur; le statut de l’artiste; le renouvellement des instances de cette organisation. L’objectif est de doter l’UMC d’une feuille de route 2020- 2023.

A cette même occasion, les artistes musiciens du Congo discuteront des mécanismes leur permettant de contribuer au renforcement des politiques et mesures afférentes à leur statut professionnel, social et économique, ainsi qu’à la détermination de leurs conditions de travail. Il s’agira aussi de renforcer le sens de la morale et de l’éthique, de la déontologie et du devoir sociétal.

Selon le président du bureau sortant, son bilan de trois ans est satisfaisant. En trois ans, a-t-il indiqué, son équipe et lui se sont investis pour changer la gouvernance au sein du Bureau congolais du droit d’auteur (BCDA) ; améliorer les droits payés aux artistes; procéder à la nomination d’un président et la mise en place d’un conseil d’administration au BCDA.

Aussi, souligne-t-il, son équipe a initié le changemnt de la loi sur les droits d’auteur et droits voisins (projet de loi en cours modifiant la loi de 1982, signature de plusieurs conventions avec la société civile congolaise et des institutions internationales), et obtenu une subvention au profit de l’UMC dans ses missions de défenseur les intérêts moraux et matériels des artistes musiciens congolais.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire