Allaitement maternel exclusif pour une bonne santé du nourrisson – IWACU


Selon le ministère de la Santé publique, l’allaitement maternel exclusif revêt une importance capitale pour la santé du nourrisson et de la mère. 83% des femmes le pratiquent pendant les 6 premiers mois.

Le lait maternel comble les besoins nutritifs et affectifs liés à la croissance optimale des mutations du nourrisson. « Pas besoin de complément alimentaire. En plus d’être propre, il contient des anticorps qui protègent contre les maladies telles que la diarrhée et les infections respiratoires. Il réduit la morbidité et la mortalité infantile», a indiqué Fidèle Nkezabahizi, directeur du programme national intégré de l’alimentation et de la nutrition.
Un atelier média a été organisé ce mardi 26 novembre en prélude à la semaine mondiale de l’allaitement maternel qui sera lancé le 29.

Pour ce médecin, l’allaitement maternel exclusif est avantageux pour mère allaitante. Il réduit les risques de cancer du sein, de l’ovaire et l’ostéoporose. Il représente également un contraceptif à 89% pendant les premiers 6mois. Pour lui, qu’il est essentiel d’amener les deux parents, la famille et la communauté à faciliter l’allaitement exclusif au lait maternel.

Actuellement, l’allaitement maternel exclusif de 0 à 6 mois représente 83%. Ces chiffres varient en fonction des milieux. « En milieu rural, les femmes qui allaitent exclusivement au lait maternel, donc sans autres compléments d’aliment y compris l’eau représentent 86 % tandis qu’en milieu urbain, ne sont que 78 %. Nous sommes avancés par rapport aux autres pays », s’est-il réjoui.

Fidèle Nkezabahizi demande aux employeurs de créer des conditions favorables permettant aux femmes allaitantes d’aller nourrir leur nourrisson au lait maternel. « Elles sont beaucoup occupées par le travail aux bureaux ou à d’autres services et leurs enfants restent à la maison raison pour laquelle le taux d’allaitement en milieu urbain est bas».

La semaine mondiale de l’allaitement maternel initialement célébrée la première semaine d’aout, le sera du 29 novembre au 5 décembre sur le thème : « Autonomiser les parents-Faciliter l’allaitement maternel».



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire