Cameroun: Forum culturel international – Les leçons de Saint-Pétersbourg


La huitième édition de cette rencontre sur le thème de la mondialisation s’est tenue du 14 au 16 novembre en Russie en présence du ministre camerounais de la Culture.

Trois jours sous le ciel russe, pour aborder le thème des « Codes Culturels dans un monde en pleine mondialisation ». La ville de Saint-Pétersbourg en Russie a accueilli du 14 au 16 novembre, la huitième édition du Forum culturel international, auquel le ministre des Arts et de la Culture, Bidoung Mkpatt, a pris part. Pour assister le ministre, une délégation camerounaise composée entre autres de Armand Abanda Maye, directeur du développement de la promotion des Arts, de Jeanne Alvine Pom, chef de la cellule des études, de la planification et de la coopération au Minac, et de Jean Cottin Kouma, conseiller culturel à l’Ambassade du Cameroun en Russie. Ces représentants camerounais étaient comptés parmi les 35 000 participants, 6 000 experts culturels venus de 96 pays du monde.

Le ministre Bidoung Mkpatt a partagé l’expérience de son pays, dans le cadre du programme Business. Au cours des échanges avec différents partenaires, le Minac a identifié des possibilités de formation dans le domaine du patrimoine industriel, à mettre dans un avenir proche au profit de jeunes Camerounais. Aussi, a-t-il exprimé sa volonté de s’inspirer du modèle russe sur ce plan, pour donner une impulsion à la productivité artistique, le Cameroun étant engagé dans une politique de restructuration du mouvement artistique et culturel à travers la mise en place des 23 disciplines artistiques et culturelles sous forme de fédérations. A cette rencontre culturelle internationale avec la Chine comme pays à l’honneur, le rôle de la culture pour le rayonnement international des Etats s’est révélé une préoccupation majeure pour tous. Voeu prononcé par Olga Golodets, vice Premier ministre de la Fédération de Russie, représentante personnelle de Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, mais aussi par Vladimir Medinsky, ministre de la Culture russe, entre autres intervenants.

Tous sont d’avis que, face à la mondialisation, il est primordial de promouvoir l’universalité culturelle, question d’apporter plus d’appui au développement du secteur culturel. Toutes ces perspectives ont fait l’objet de travaux entre spécialistes des différents domaines de la culture. Durant les discussions, le rôle des femmes dans le développement de la culture et la préservation des traditions ont été réaffirmées. Il a également été sollicité la mise en vitrine des industries culturelles et créatives. Ainsi, il est demandé de donner une attention particulière au patrimoine « qui en temps de paix doit être préservé et restaurer en temps de guerre ». Ce Forum culturel international avait également un côté ludique, avec la découverte de près de 350 activités culturelles : théâtre, opéra, ballet, etc



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire