Cameroun: Promotion du bilinguisme et du multiculturalisme – Les membres de la Commission à l’Ouest


Conduite par le Sg Dr Cornélius Chi Asafor, cette mission est venue identifier un site afin de lancer ses activités dès le 01 janvier prochain.

C’est par une séance de travail avec le gouverneur Augustine Awa Fonka et ses proches collaborateurs que les membres de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme (Cnpbm) ont entamé leur visite vendredi dernier dans la région de l’Ouest. Au cours de cette assise à laquelle prenaient également part le délégué régional des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières de l’Ouest, Pefoura Nsangou, et la directrice du Centre linguistique bilingue de Bafoussam, Elisabeth Essamba, des structures ont été identifiées pouvant abriter l’antenne régionale de la Cnpbm à l’Ouest.

La suite de cette assise a consisté en une descente des membres de la Commission sur le terrain pour visiter lesdites structures et choisir l’une d’elles. A l’issue de cette descente, l’intérêt de l’équipe de la Cnpbm conduite par le Sg le Dr Cornélius Chi Asafor s’est porté sur les locaux du Centre linguistique bilingue de Bafoussam situé en plein cœur du centre administratif et disposant de certains bureaux assez spacieux.

En attendant le choix définitif du site, le Dr Chi Asafor a expliqué que la Cnpbm entend se rapprocher davantage de la population qui en a d’ailleurs formulé la demande. « Nous sommes fondés à recevoir des requêtes venant des populations qui ont connu des discriminations basées sur la langue ou la culture et d’en rendre compte au chef de l’Etat. Et vous le savez, on ne peut pas demander à tous les Camerounais qui veulent déposer une dénonciation de faire le voyage sur Yaoundé », a indiqué le Dr Cornélius Chi Asafor.

Il précise que la Cnpbm est dans la phase de mise en œuvre des hautes prescriptions du président de a République relatives à l’accélération de la promotion du bilinguisme, du multiculturalisme et du vivre ensemble formulées lors de sa prestation de serment pour le septennat en cours. Des prescriptions que la Cpbm a inclues dans son plan d’action de 2019 et qui prévoit notamment la création des antennes régionales. La même opération s’est déroulée il y a quelques jours à Bamenda dans le Nord-Ouest et après l’Ouest, les membres de la Cnpbm vont mettre le cap sur Douala.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire