Congo-Brazzaville: Infrastructures scolaires – La Felbo va construire cinq écoles dans les Plateaux


La directrice générale de la Fondation Edith-Lucie-Bongo-Ondimba (Felbo), Patricia Kounkou Wiboulo Mbeka, a présidé, le 26 novembre, à Djambala la cérémonie de lancement des travaux de construction et de réhabilitation de quelques établissements scolaires dans cette partie du pays.

Les écoles à construire sont celles de Kebara, de Lekana-Mbiri, de Mbé, de Mpouya et l’école Angounou à Djambala, chef-lieu des Plateaux. Le collège d’enseignement général Ngouampolo, quant à lui, va bénéficier de la réhabilitation de ses trois bâtiments ayant trois classes chacun.

En effet, la Felbo va construire à l’école primaire d’Angounou un bâtiment de six salles de classe, un bloc administratif et des latrines. Au cours de la cérémonie qui s’est déroulée au siège de cet établissement, en présence des autorités politico-administratives des Plateaux, le maire de Djamabala, Emmanuel Mpio, a salué l’initiative de la fondation d’améliorer les conditions d’apprentissage des élèves de sa ville. Par ailleurs, il a appelé la population à protéger ce bijou qui va sortir de terre dans trois mois.

De son côté, la directrice générale de la Felbo a rappelé que depuis près de dix ans, sa structure milite pour donner un sens profond à ses actions en se référant à une citation chère à la regrettée Edith Lucie Bongo Ondimba, à savoir « Nul n’est heureux ».

Patricia Kounkou Wiboulo Mbeka a déclaré : « Notre volonté est de maintenir ces valeurs de compassion, de fraternité, d’entraide mais aussi de devoir et respect envers les autres». En outre, elle a remercié tous les partenaires qui soutiennent la fondation dans ses réalisations, avant de noter que l’école est la clé de l’harmonie sociale. La directrice de Felbo a demandé aux sages et notables de Djambala d’accepter d’ouvrir à sa fondation la route pour que tous les travaux se passent dans les bonnes conditions.

Aux écoles de Kebara, Lekana-Mbiri et de Mbé, il sera construit des bâtiments de quatre salles de classe chacun avec des blocs administratifs et des latrines. A Mpouya, il est prévu un bâtiment de cinq salles de classe, un bloc administratif et des latrines.

Notons que ces travaux seront réalisés par l’entreprise Chancie dont le représentant, Bernabé Service Bacon, a assuré les bénéficiaires que ces infrastructures seront en béton armé, tout en tenant compte des dosages des matériaux. La charpente, a-t-il ajouté, sera bien traitée en bois rouge avec une couverture en tôle bac aluminium.



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire