Algérie: L’Emir Abdelkader une personnalité historique incarnant les valeurs de tolérance


Mascara — Les participants au premier colloque national sur le patrimoine culturel matériel et immatériel inhérent au parcours de l’Emir Abdelkader ont mis l’accent mercredi à Mascara sur les qualités humaines du fondateur de l’Etat algérien qui prônait paix et tolérance et sur l’homme de culture et de lettres.

Lors de cette rencontre nationale organisée par la direction de la culture de la wilaya de Mascara en collaboration avec l’université « Mustapha Stambouli » à la maison de la culture « Abi Ras Ennaciri », les participants ont affirmé que l’Emir Abdelkader « était un chef tolérant dans sa vie comme l’atteste son comportement vis à vis des prisonniers dans ses nombreuses batailles livrées à l’occupant français. »

L’enseignant Helaili Hanifi de l’université de Sidi Bel-Abbès a évoqué les dimensions de la personnalité de l’Emir Abdelkader dans sa lutte contre l’occupant faites de valeurs de tolérance et de pardon même avec ses ennemis lors de leur capture. Des positions valorisées par des chercheurs en histoire, a-t-il souligné.

Le recteur de l’université « Mustapha Stambouli » de Mascara, Bentata Samir, a entretenu l’assistance sur la passion de l’Emir Abdelkader pour la culture et la littérature, malgré sa préoccupation pour les affaires de l’Etat, l’organisation des armées et la planification des batailles où il a remporté de nombreuses victoires.

Pour sa part, Keramane Abdelkader, de l’université de Mostaganem a mis en exergue les grands efforts de l’Emir Abdelkader de réalisation d’infrastructures dont des usines dans sa démarche d’édification de l’Etat algérien, citant la création de cabinets de gestion des affaires générales des citoyens en temps de guerre et de la « Zemala » (Smala).

Les travaux de ce premier colloque,organisé dans le cadre de la commémoration du 187e anniversaire de la première allégeance de l’Emir Abdelkader, se sont concentrés sur trois axes comportant des communications qui seront animées par des universitaires de Mascara, Sidi Bel-Abbès, Mostaganem et Alger.

A cette occasion, l’ingénieur Othmane Sadate de la conservation des forêts de la wilaya de Mascara a présenté une intervention sur l’arbre Derdara, site où a eu lieu la première allégeance à l’Emir Abdelkader et les autorités de la wilaya ont organisé une visite au site cet arbre dans la commune de Ghriss qui abritent des expositions sur le parcours et la lutte de l’Emir Abdelkader.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire