Bilan de la semaine de l’inclusion financière dans l’UEMOA 2019 : le taux en 2018 ressort à 57,1% pour l’UEMOA et 70.4% pour la Côte d’Ivoire, selon le ministre de l’Economie, Adama Coulibaly



La semaine de l’inclusion financière pour la direction nationale de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) en Côte d’Ivoire a fermé ses portes, le samedi 23 Novembre 2019, par une foire des produits financiers, dans le hall de la CRAAE-UEMOA.

Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, qui a présidé cette cérémonie, a fondé l’espoir que les visiteurs de cette foire soient édifiés par les exposants sur les différents produits et opportunités disponibles.

Mais avant il s’est réjoui de la tenue des assises de la semaine d’inclusion financière, ‘’ durant deux jours à Dakar et quatre à Abidjan, autour du thème suivant : « la digitalisation des services financiers : enjeux pour le secteur financier et les Etats membres de l’UEMOA ».

Il a également apprécié la synergie entre la stratégie régionale d’inclusion financière dans l’UEMOA et celle adoptée en mai 2019 par la Côte d’Ivoire.

« L’une des traductions récentes de cette complémentarité est le séjour effectué en juillet 2019, en Côte d’Ivoire, par les présidents des comités nationaux de suivi de la mise en œuvre de la stratégie régionale d’inclusion financière des autres Etats membres de l’UEMOA », a révélé le ministre de l’Economie Adama Coulibaly.

Ces présidents ont pu, selon lui, bénéficier d’un partage d’expérience en matière d’élaboration, de mise en œuvre et de coordination d’un programme d’inclusion financière.

En termes de bilan, il a livré les données de la Banque centrale concernant le taux global d’utilisation des services financiers ou taux d’inclusion financière qui ressort en 2018 à 57,1% pour l’UEMOA et à 70.4% pour la Côte d’Ivoire.

Dans la poursuite de la dynamique en cours, Adama Coulibaly a ajouté que l’impulsion des services financiers numériques qui contribuent pour 49,5% au taux d’inclusion financière global pourrait amener la Côte d’Ivoire à atteindre dès 2020 l’objectif de 75 % fixé au niveau de l’UEMOA.

JOB



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire