Centrafrique: l’Autorité nationale des élections veut rassurer sur l’agenda




Les élections générales se tiendront en décembre 2020. À environ un an de l’échéance, sur le terrain, l’Autorité nationale des élections (ANE) s’active mais beaucoup craignent qu’elle accuse de retards. Certains parlent déjà de possibles glissements. Mais à Bangui, l’ANE se veut rassurante : le chronogramme est connu, l’organisation des élections va se faire en 50 étapes.



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire