Congo-Kinshasa: Théâtre – Le Musée national accueille la pièce «Anioto, les hommes léopards »


«Anioto, les hommes léopards» est le titre de la toute première pièce de théâtre qui sera présentée au Musée national de la République Démocratique du Congo, ce 29 et 30 novembre 2019, à Kinshasa. L’annonce a été confirmée par l’artiste comédienne Starlette Mathata, au cours d’un entretien avec le quotidien La Prospérité.

Egalement actrice et responsable de communication dans le projet, elle a expliqué la quintessence de cette nouvelle pièce qui connaîtra sa première représentation officielle au Musée national de la RDC, après son inauguration officielle par le Chef de l’Etat congolais, Félix Tshisekedi.

A la fois dénonciateur et interpellateur, « Anioto, les hommes léopards » est un spectacle intéressant qui décrypte et reconstruit avec engagement et conviction l’histoire du Congo et de la Belgique.

Très rationnelle par sa scénographie, son décor et son costume, cette pièce raconte un procès qui oppose les prévenus « Anioto : hommes léopards » accusés des meurtres rituels par les Colons. Elle se déroule sous forme d’une série d’audience publique au cours de laquelle un Chef traditionnel médaillé et ses complices se retrouvent devant la justice coloniale.

C’est un spectacle syncrétique et hybride, qui évoque une histoire dans la tribu Babali dans la province de la Tshopo et ses rites d’initiation face aux défis de la vie.

Principes, interdits, sacrifices, guérillas, coutumes et pouvoir ancestral: cette pièce théâtrale est une mixture entre l’imagination et la réalité avec des séquences et témoignages sur une scène rocambolesque.

Une pièce engagée

L’histoire est toutefois caractérisée par des scenarios légendaires et imaginaires mais aussi éblouissants.

Dans un style de jeu d’acteur irrésistible, le réalisateur fait affronter la logique coloniale aux réalités immuables des traditions et sectes ésotériques en ajoutant des éléments d’archives de l’époque pour donner une autre dimension au scénario.

«C’est une pièce magnifique qui permettra au public de comprendre la vraie version de l’histoire, notre identité. Nous ne sommes pas un peuple sauvage, contrairement à ce que certains auteurs belges veulent nous attribuer comme image dans le monde. Je vous invite à venir nombreux suivre ce spectacle afin d’enlever tout préjugé dans vos têtes… », a conclu Starlette Mathata.

Signalons que «Anioto, les hommes léopards» a été écrite par le Congolais Jean-Michel KIBUSHI NDJATE WOOTO, qui est un cinéaste, chercheur et Docteur en art et science de l’art de l’Université Libre de Bruxelles. Le responsable du label Studio Malembe Maa en assure également la mise en scène originale.

La pièce a connu la participation de plusieurs acteurs et actrices professionnels congolais de l’art dramatique dont chacun a magistralement incarné son rôle.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire