Afrique: Africa web festival – La jeunesse, véritable enjeu de la 3e révolution industrielle d’ici à 2030


« Qu’apporte l’accélération de la numérisation de l’Afrique à la formation à la création d’emploi et à l’entrepreneuriat jeune. Ou encore comment mettre le numérique au service de la création d’emploi en Afrique ».

C’est le thème du d’un des panels de la 6ème édition de Africa Web festival animé le 22 novembre 2019, à Abidjan, par le Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mamadou Touré et le directeur général de l’Alliance Smart Africa, Lacina Koné.

Ce fut l’occasion pour les panélistes d’appeler les jeunes ivoiriens à s’engager dans l’innovation numérique.

La modération de ce panel portant sur l’impact du numérique sur la formation et l’emploi des jeunes a été assurée par Habib Bamba, directeur du digital à Orange Côte d’Ivoire.

M. Bamba après avoir indiqué les enjeux du digital dans la 3ème révolution industrielle qui s’offre à l’Afrique comme une opportunité a tenu à rappeler les actions de sa structure en faveur des jeunes et start-up.

Selon M. Koné, ce sont les jeunes qui constituent les principaux acteurs de l’écosystème du numérique à travers le monde.

C’est aussi le cas en Afrique. « 800 millions de jeunes Africains ont moins de 30 ans et 70% des métiers qui existent aujourd’hui disparaitront d’ici à 2030 », a relevé Lacina Koné, Directeur général de l’Alliance Smart Africa. C’est dire que l’ensemble des emplois à venir seront exclusivement liés au digital.

Pour régler la question de la dépendance dans le domaine du numérique, il a préconisé que le continent se dote de « Data center » vu que son talon d’Achille réside dans un déficit en terme de collecte, d’accès et d’utilisation des données.

Quant au ministre Mamadou Touré, il a soutenu que le gouvernement ivoirien a bien perçu l’importance de la jeunesse dans cette 3ème révolution numérique. C’est d’ailleurs pourquoi, l’agence emploi jeune s’intéresse de plus en plus au financement des projets portés par les jeunes dans le domaine digital.

Reconnaissant que le numérique offre d’énorme d’opportunités, il a indiqué que le gouvernement accompagne les jeunes dans la création d’entreprises innovantes. Ce, à travers son partenariat avec la Fondation Jeunesse Numérique.

Rappelons que la 6ème édition s’est tenue du 21 au 23 novembre, au Palais de la Culture d’Abidjan Treichville



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire