Congo-Brazzaville: Brazzaville choisie pour abriter le quatrième bureau régional de développement


Le nouveau siège de la Fédération congolaise de football va accueillir, d’ici à la fin du premier trimestre de l’année prochaine, le bureau régional de la Fédération internationale de football association (Fifa) pour l’Afrique centrale, le quatrième sur le continent, après ceux de l’Afrique du sud, du Sénégal et de l’Ethiopie.

La signature de l’accord de siège entre la Fifa, représentée par sa secrétaire générale, Fatma Samoura, et le gouvernement congolais, représenté par Cyprien Sylvestre Mamina, secrétaire général des Affaires étrangères, a eu lieu le 29 novembre à Brazzaville.

Cette signature, a expliqué la secrétaire générale de la Fifa, contribue à la politique de cette institution de décentraliser la totalité de ses activités pour privilégier le développement de proximité avec ses associations membres.

« Ce bureau régional est le quatrième en Afrique après l’ouverture des bureaux de l’Afrique du Sud, du Sénégal et de l’Ethiopie.

Il a pour mission de soutenir les associations membres dans les huit pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale à concevoir des projets et à les préparer selon les priorités définies par les associations membres. Ce bureau permet également le développement de proximité », a-t-elle expliqué.

Ce bureau régional arrive, selon elle, au moment où la Fifa est en train de multiplier par cinq ses ressources allouées au développement pour la promotion du football des jeunes et des femmes, des infrastructures footballistiques et les centres de formation.

« Nous sommes sûrs qu’avec cet accord de siège, nous avons tous les ingrédients pour pouvoir développer, selon la vision de la Fifa 2.0, le football en général, le football d’élite, des femmes et des jeunes en particulier », a commenté la secrétaire générale de la Fifa tout en souhaitant que ce bureau puisse voir le jour à la fin du premier trimestre de l’année prochaine.

Le secrétaire général des Affaires étrangères a, quant à lui, salué l’initiative de la Fifa. D’après lui, ce bureau va permettre au Congo de mieux s’organiser afin de relever le défi du redressement de son football.

« Vous êtes dans le pays de football car il y a quelques années, le Congo a remporté la CAN en 1972, au Cameroun. Nous étions au sommet de l’Afrique. Depuis lors, on a quelques difficultés. Mais le gouvernement a compris qu’il fallait créer les infrastructures. Il reste donc à nous organiser.

Car nous avons tout pour réussir. Cet accord de siège, de mon point de vue, va dans ce sens. Nous serons attentifs au travail qui va se faire parce qu’il n’est pas normal que le Congo soit souvent absent aux grands rendez-vous internationaux dans le domaine du football», a indiqué Cyprien Sylvestre Mamina.



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire