Congo-Brazzaville: Les immortelles chansons d’Afrique – « Bolé Bantu » de Sammy Massamba


C’est pour honorer l’immense discographie africaine que nous créons cette rubrique intitulée  » Les immortelles chansons d’Afrique », en partenariat avec la maison culturelle Biso na Biso, un centre de conservation des œuvres audio-musicales et de recherche discographique basée à Brazzaville.

Ecrit, composé et chanté par le guitariste et arrangeur Sammy Massamba, « Bolé Bantu » est paru en 1979. Morceau de danse aux accents reggae mêlés à la rumba congolaise, le tube de cette année-là s’ouvre par une section cuivre captivante. La guitare basse et la batterie tissent un canevas rythmique sur lequel rayonne le lyrisme vocal de l’artiste. « Deux valent mieux qu’un. La solitude est une maladie dont la thérapie est ta présence. Sache que mon cœur est en toi. Unissons-nous pour la vie, car je t’aime », peut -on comprendre des paroles de cette chanson chantée en langue lari.

La chanson a résisté à l’usure du temps et son écho continue de se faire entendre aujourd’hui. En 2000, lors d’un concert à Bercy, en France, Sammy Massamba avait émerveillé le public nostalgique au moment de rejouer le tube.

Né le 24 avril 1950 à Brazzaville, Sammy Massamba est compté parmi les artisans actifs de la musique congolaise moderne. Il est incontestablement le précurseur de la révolution musicale congolaise. A l’âge de 8 ans, il est couronné meilleur choriste de l’église protestante de Bacongo. En 1965, il intègre le groupe vocal Les cheveux crépus, fondé par Jacques Loubelo. A partir de 1968, il crée plusieurs groupes. Il ne trouvera sa chance véritable qu’avec Safari Ambiance qui produira son premier disque. Depuis lors, il obtient définitivement le succès et la notoriété pour laquelle il a tant travaillé.

À travers ses différents albums, Sammy Massamba a déployé un large éventail des styles musicaux : soukous, afro-funk, afro-pop, afro-reggae, rumba congolaise, disco, etc. Par ses qualités d’auteur-compositeur, chanteur, musicien et arrangeur, il a été la pièce indispensable à la réussite des chansons de plusieurs artistes, notamment Abeti Massikini, Mpongo Love, Kosmos Mountouari, Locko Massengo, etc.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire