Bataille pour le contrôle du « trône de Kountigui »: Qu’en pense Mamadou Sylla ? | Africa Guinee


CONAKRY-La bataille pour le contrôle du trône de Kountigui (chef coutumier) de la Basse Guinée fait réagir la classe politique de la région.

Dans la région du littoral, trois sages se disputent le fauteuil de chef coutumier. Elhadj Sékouna Soumah, Elhadj Mamoudou Soumah et Elhadj Souna Yansané ont tous été investis par des fils de la région.

Comment peut-on expliquer cette division ? Elhadj Mamadou Sylla, leader politique et fils de la région pense avoir la réponse. Interrogé par Africaguinee.com, il n’a pas manqué de dénoncer l’intolérance des uns et des autres.

« C’est la pagaille ça simplement. Vous savez chez nous, moi je peux le dire parce que je suis un fils de la Basse Côte, tout le monde veut être chef et c’est ça le problème. D’autres régions quand il y a un qui est choisi tout le monde est d’accord. Si je prends la Moyenne Guinée, El hadj Saïkou Yaya avant qu’il ne décède, c’était un infirme parce qu’il ne voyait pas mais tout le monde l’a suivi jusqu’à sa mort. Mais chez nous il faut voir, il y a trop des contestations. Mais je pense que cela est propre à la Basse Guinée,  ça ne date pas d’aujourd’hui, c’est depuis le temps  de colons », a indiqué l’opposant.

Elhadj Mamadou Sylla n’exclut pas aussi que ce bicéphalisme soit entretenu par le pouvoir en place qui tire les ficelles dans l’optique de gagner gains politiques.

« Je vais dire que c’est le président lui-même qui  divise pour régner. Mais si vous savez que quelqu’un veut vous faire ça, si vous êtes conscients que quelqu’un est en train de vous diviser pour régner vous devez refuser. La faute c’est à nous-mêmes parce que si les autres ont dit qu’ils ne peuvent pas faire deux têtes alors nous aussi on devait dire non. Mais comme tout le monde respire la politique dans tous les domaines, c’est pourquoi, il y a cette division. Le Président qui est là actuellement, ça l’arrange. Donc il prend un côté contre d’autres. C’est ce que nos parents n’ont pas compris », prévient le leader de l’UDG.

 

Africaguinee.com



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire