Au sommet de l’Otan, ça va chauffer entre Erdogan et Macron



Les relations entre les dirigeants turc et français se sont envenimées, laissant craindre un face-à-face des plus tendus entre les deux chefs d’État lors du sommet de l’Otan qui se tiendra les 3 et 4 décembre à Londres.

“L’Otan est en état de ‘​mort cérébrale​’”. Les propos tenus par le président Emmanuel Macron, dirigeant d’un pays membre fondateur de l’Alliance atlantique, lors d’un entretien accordé à l’hebdomadaire britannique The Economist et publié le 7 novembre, ont suscité de nombreuses réactions et critiques.

Toutefois, pour certains, il s’agit d’un avertissement pour pousser à la réflexion sur la stratégie de défense de l’Otan, sur ses capacités et son champ d’intervention.

En l’occurrence, l’intervention de la Turquie, membre de l’Alliance, dans le nord de la Syrie contre les Kurdes dont les milices se battaient en première ligne contre les terroristes de Daech, mériterait une réflexion sur le rôle de l’Otan. Les Européens sont directement visés par la menace djihadiste mais la Turquie a agi seule, bénéficiant de l’approbation tacite du président américain Donald Trump et mettant les autres membres de l’Alliance devant le fait accompli. Une situation que le président Macron a mise en avant jeudi 28 novembre en critiquant l’offensive lancée début octobre en Syrie par la Turquie.

Dans ce contexte, Recep Tayyip Erdogan s’en est violemment pris à son homologue français vendredi 29 novembre lors d’un discours à Istanbul : “Je m’adresse depuis la Turquie au président français Emmanuel Macron, et je le redirai à l’Otan. Fais d’abord examiner ta propre mort cérébrale”. Des déclarations jugées “insultantes” par Paris, qui n’a pas tardé à convoquer l’ambassadeur de Turquie en France.

Les mardi 3 et mercredi 4 décembre, l’Otan va célébrer son soixante-dixième anniversaire au cours d’un sommet des chefs d’État et de gouvernement qui se tiendra à Londres. En marge de ce sommet, Erdogan, Macron, la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique Boris Johnson doivent se réunir pour discuter de la Syrie. Comment se déroulera la rencontre entre Erdogan et Macron ? Certainement dans une ambiance très tendue, comme le montre le dessin du Libanais Bleibel.





A lire aussi

Laisser un commentaire