Cameroun: Cinéma – Léa Malle court vers le long métrage


Le jeune réalisateur camerounais célèbre pour ses courts-métrages, passe au format long avec son film « Innocent(e) », annoncé pour le 23 décembre prochain.

« Innocent(e) », le premier long métrage du réalisateur Franck Thierry Léa Malle est prêt. La Première se déroulera à Yaoundé le 23 décembre prochain, à 19h au Palais des Congrès, puis à Douala Bercy, les 26 et 27 décembre. Les entrées se font au prix unique de 10 000 F. Le 23 novembre dernier, le réalisateur et son équipe étaient face à la presse pour parler d « Innocent(e) » et pour présenter l’entreprise Inception Arts and Com, qui a coproduit le film avec Canal+.

L’œuvre de 1h40 min raconte l’histoire de Joséphine Mbuntcha, jeune femme sous-officier qui, malgré le fait que son mariage bat de l’aile, va devoir résoudre une affaire controversée de double tentative de meurtre entre une jeune fille de 17 ans et un politicien. Pour donner une certaine dimension à son film, le réalisateur a fait appel à des acteurs camerounais connus, comme Axel Abessolo, Tatiana Matip, Daniel Leuthe, Landry Beyeme, Passy Ngah, Josephine Ehana ou encore Fidèle Ngo Bayignedeg. Le réalisateur est revenu sur les obstacles que son équipe et lui ont dû braver pour aboutir au produit final.

Il a précisément évoqué la difficulté financière pour gérer la grosse équipe de production sur les lieux du tournage, entre Yaoundé et Abong-Mbang. Concernant l’entreprise Inception Arts and Com, elle est spécialisée dans la production audiovisuelle et cinématographique et a été mise sur pied par un collectif de jeunes passionnés de cinéma et du spectacle, dont la tranche d’âge varie entre 18 et 33 ans. La structure a vu le jour en 2016 à l’initiative de Franck Thierry Léa Malle et a déjà produit quatre courts métrages (« Mes vampires », « Point de vue », « Hands » et « Angles »), tous sélectionnés et primés dans des festivals de films locaux et internationaux.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire