Au sommaire de l’édition de ce Lundi 02 Décembre 2019 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’ – IWACU


• 42ème jour de détention d’Agnès, Christine, Egide et Terence à la prison de Bubanza. Cette détention est vivement dénoncée depuis le début par les organisations de défense des droits de l’Homme qui parlent d’atteinte à la liberté de l’information.

• Le parti CNL estime que les mesures prises à l’encontre de ses militants en province Ngozi sont illégales. Le président du parti, Agathon Rwasa, déclare que 4 militants du CNL ont été assassinés dans cette province au cours du mois de Novembre. Il en appelle ses militants à la retenue et aux autorités d’être «au service de tous» et respectueux de la loi.

•Audrey Inarukundo, chargée de programmes au sein du forum des jeunes vivants avec le VIH Sida, estime que la stigmatisation dont sont victimes les jeunes porteurs du virus est facteur d’expansion de la maladie. Ces propos ont été tenus dans le cadre de la journée internationale pour la lutte contre le Sida célébrée ce dimanche 01 décembre.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire