Cameroun: Gestion collective des droits d’auteur – Un nouvel homme aux manettes


Bernard Jacques Philippe Obama, nommé secrétaire permanent de cette instance par le Minac, a été installé le 28 novembre dernier à Yaoundé.

Bernard Jacques Philippe Obama, professeur d’éducation physique et sportive, occupe désormais le poste de secrétaire permanent de la Commission de contrôle des organismes de gestion collective du droit d’auteur. Il a été nommé à cette fonction le 27 novembre dernier par un arrêté du ministre des Arts et de la Culture. Le cahier de charges de Bernard Jacques Philippe Obama, qui remplace à ce poste Rodrigue Ngando Sandje, lui a été decliné au moment de son installation, au cours d’une cérémonie présidée par le conseiller technique N°2 au Minac, Blaise Kenne.

C’était le 28 novembre dernier à la salle des conférences dudit ministère. « Il s’agira pour le nouveau secrétaire de suivre le fonctionnement de l’ensemble des organismes de gestion collective. A ce titre, il aura à assurer, auprès de la commission, les tâches techniques, administratives et financières. Il a la lourde responsabilité de donner vie au nouveau corps normatif et organique structurant le droit d’auteur au Cameroun », a instruit Blaise Kenne. Le respect de la hiérarchie, ainsi qu’une collaboration respectueuse entre les membres de la commission et les artistes ne sont pas à négliger. Bernard Jacques Philippe Obama se sent donc prêt à surmonter les défis qui l’attendent. « Je me suis entretenu avec un certain nombre de responsables.

Tout d’abord, il est question d’amener les acteurs du secteur à respecter les textes, mais il faudra également assainir et humaniser le domaine de l’art camerounais. Nous devons travailler pour que les artistes vivent de leurs œuvres, et que leur travail soit reconnu par l’ensemble de la nation », a déclaré le nouveau secrétaire permanent. Avec cette nouvelle équipe, certains artistes souhaitent du changement. « J’espère qu’il va travailler de manière juste et collégiale avec tout le monde. Il doit être un rassembleur », a indiqué Abanda Kys Kys, artiste.

Avant de siéger au poste de secrétaire permanent de la commission de contrôle des organismes de gestion collective, le nouveau promu a occupé de hautes responsabilités administratives. A savoir les postes de chef de service de la discipline à l’Institut national de la jeunesse et des sports (Injs), directeur des stades de Yaoundé, délégué régional des sports et de l’éducation physique pour le Centre, directeur des normes et du suivi des organisations sportives au ministère des Sports et de l’Education physique.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire