Crimes de guerre en RDC: comment donner une suite au rapport Mapping




En République démocratique du Congo (RDC), aucun des crimes commis pendant les deux guerres et documentés par l’ONU n’a été jugé. Un colloque se tenait hier, lundi 2 décembre, à Paris, à l’Assemblée nationale française pour étudier les voies et moyens de donner des suites au fameux rapport Mapping qui avait recensé quelque 617 crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis en 1993 et 2003. Des crimes commis pour l’essentiel par les armées étrangères et leurs alliés congolais. Ce colloque a été voulu et soutenu par le prix Nobel de la paix 2018, Denis Mukwege et par l’Institut francophone pour la justice et la démocratie.



rfi

A lire aussi

Laisser un commentaire