La coalition Amizero y’Abarundi demande un cadre de dialogue inclusif – IWACU


La coalition Amizero y’Abarundi dit ne pas être concernée par l’appel lancé par le CNARED à former une coalition électorale pour une bonne préparation des prochaines élections de 2020.

«Le CNARED recommande aux partis politiques agréés, membres de cette plateforme, à former une coalition électorale sans délai afin de mieux s’organiser et bien préparer les élections de 2020 pour les gagner», peut-on lire dans un communiqué sorti ce 1er décembre à l’issue d’une réunion tenue par cette coalition du 29 au 1 décembre à Kampala. Le CNARED appelle tous les partis politiques de l’opposition à lui ’emboiter le pas.

«Nous ne sommes pas concernés par cet appel parce qu’on nous a pas invités à participer dans ladite réunion », rétorque Tatien Sibomana, porte-parole de la coalition Amizero y’Abarundi. Malgré sa réserve, ce porte-parole salue tout de même l’idée de faire une même coalition.

D’après Tatien Sibomana, lors du 5ème round du dialogue d’Arusha entre le gouvernement burundais et l’opposition tenu le 25 octobre de l’an passé, les partis politiques de l’opposition s’étaient convenus de former un seul bloc pour les élections de 2020. Et de s’interroger pourquoi le CNARED continue de faire des réunions sans associer les autres partis politiques.

«Il faut un cadre de dialogue inclusif. Sinon l’on se sentirait exclu», fait savoir le porte-parole de la coalition Amizero y’Abarundi.

Le CNARED recommande aussi à tous les partis politiques de l’opposition de constituer un vaste rassemblement afin de rétablir la légalité, la démocratie et les acquis de l’accord d’Arusha pour la paix et la réconciliation au Burundi par la voie des urnes.



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire