l’inquiétude de la Banque mondiale – JeuneAfrique.com


La mine de Tasiast, à 300 km au nord de Nouakchott, produit 6 à 7 tonnes d’or par an. Une production qui pourrait à court terme tripler (image d’illustration). © Kinross Gold Corporation

La Banque mondiale a demandé une audience urgente au gouvernement mauritanien, afin d’éclaircir le non-respect présumé d’une convention avec un partenaire privé concernant l’exploitation d’une mine d’or.


L’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), filiale de la Banque mondiale (BM) qui garantit les investissements directs étrangers contre le risque politique dans les pays en développement, a déposé, par l’entremise de son bureau régional de Dakar, une demande de rendez-vous en urgence auprès de Mohamed Ould Abdel Vetah, le ministre mauritanien du Pétrole.





A lire aussi

Laisser un commentaire