RDC-Kwilu : le taux du sida évalué à 33,3% pour l’année 2019


Le médecin coordonnateur provincial du programme national de lutte contre le VIH/Sida, Auguy Keyeye, a présenté, ce lundi 2 décembre, la situation épidémiologique du sida dans la province du Kwilu, issue de l’ex-Grand Bandundu. C’était lors d’un atelier organisé en commémoration de la Journée internationale de lutte contre le sida, célébrée le 1er décembre.

Selon les statistiques 2019, le sida représente 33,3% dans la province du Kwilu, dans 20 sur 24 zones avec quatre zones prioritaires.

«  Le sida représente 33,3 % dans la province du Kwilu, en 2019, dans 20 zones de santé sur les 24 que compte la province… Nous avons quatre zones prioritaires : Masimanimba, Idiofa, Bandundu et Mosango « , a déclaré le docteur Auguy Kayeye.

Au sujet des facteurs de vulnérabilité, l’intervenant a mis l’accent sur l’impact de la route nationale numéro un.

«  La RN1 est un grand facteur de vulnérabilité, elle traverse bon nombre de provinces et permet la propagation du virus« , a-t-il signalé.

Le vice-gouverneur de la province, Félicien Kiway, a, dans son mot d’ouverture, présenté le taux du sida de manière chiffrée avec 4479 personnes sous traitement.

 » …Dans notre province, le sida représente 33,3 % soit 4479 personnes sous traitement dont 4185 adultes et 294 enfants. J’invite la communauté kwiloise à s’interroger sur la gravité de cette épidémie « , a indiqué Félicien Kiway.

Selon le coordonnateur provincial du Programme national de lutte contre le VIH/sida, l’objectif est d’atteindre zéro nouvelle infection, zéro contamination et zéro discrimination à l’horizon 2020.

Jonathan Mesa, à Bandundu



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire