Insécurité à Touba / Touba Ca Kanam installe 1960 lampadaires.


Dans la recherche de solutions par rapport à l’insécurité galopante qui a fait plusieurs victimes à Touba, le sous-préfet de Ndame place en position prioritaire le renforcement de l’éclairage public dans la cité religieuse. Présent à la cérémonie solennelle de présentation des lampadaires par la structure Touba Ca Kanam, Mansour Diallo exprimera son satisfecit considérant que « là où la lumière passe, l’insécurité trépasse « . 

Un moment mis à profit par Serigne Abdou Fatah Guèye, Président de Touba Ca Kanam,  pour signaler à l’assistance qu’il s’agira, après la présentation, de procéder séance tenante à leur implantation. « Nous allons installer 1960 lampadaires dont 500 sur la corniche. Une somme globale de 50 millions de francs Cfa a été dégagée pour l’achat de ce matériel et ce sont des lampadaires de dernière génération sans contacteurs et sans horloge, ne fonctionnant que lorsque les rayons du soleil se tassent. Cela permet d’économiser l’énergie. »  

Serigne Abdou Lahad Mbacké Habibou abondera dans le même sens. Pour lui, « il s’agissait de régler un problème crucial, celui posé par l’insécurité dans une cité religieuse où la population augmente vertigineusement. » Le chef religieux confiera que l’action de Touba Ca kanam est dirigée par le Khalife Général des Mourides et rendue possible grâce à la participation des populations. Pour cela, il assurera que le suivi ne fera pas défaut et sera assuré par la structure elle-même. » Le maire a été représenté par Serigne Khadim Mbacké… 



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire