Commémoration de la mort de Félix Houphouët-Boigny/ Ouattara aux Chefs Baoulé : « On ne peut pas s’allier aux gens qui ont rendu difficile la vie à Félix Houphouët-Boigny »



Plus de 3.700 chefs traditionnels disent oui au président Ouattara
. Les chefs : « Alassane Ouattara est toujours Allah N’Guessan que Bédié nous a présenté »
Ouattara : « Le RHDP comprend tous les enfants de Boigny »

Hier, samedi 6 décembre à la résidence de Félix Houphouët-Boigny, le président de la république a rencontré les chefs traditionnels du V baoulé. Ils étaient plus que 3.700 têtes couronnées qui ont répondu à l’appel du président ivoirien. Le moins que l’on puisse dire de la rencontre, c’est que les relations sont toujours au beau fixe entre le Chef de l’Etat et les populations du centre de la Côte d’Ivoire. Jusqu’à preuve de contraire, Alassane Ouattara demeure toujours Allah NGuessan que Henri Konan Bédié, président du PDCI Daoukro leur a présenté. ‘’ C’est à cette même place de la résidence du père fondateur de la Côte d’Ivoire, que le président Bédié nous a présenté Allah N’guessan qu’il nous a demandé de soutenir ’’, a rappelé Nanan N’goran Koffi porte-parole des chefs traditionnels. Avant de trancher : ‘’ jusqu’à preuve de contraire, nous soutiendrons Allah N’guessan. Nous voulons le rassurer que nous sommes avec lui’’, a ajouté le chef traditionnel. ‘’ On attend des personnes murmurer qu’il ne faut plus l’appeler Allah Nguessan. Mais nous disons qu’il demeure notre Allah Nguessan’’, a-t-il tranché. D’ailleurs, pour montrer leur indéfectible attachement au président de la république, les chefs traditionnels du V baoulé ont au nom de la Reine de Sakassou remis une canne en or au président Allah N’guessan, comme un signe de puissance et de commandement. Tant que le président Alassane Ouattara fera de la philosophie du président Félix Houphouët-Boigny son combat, le V baoulé sera toujours avec lui dans cette lutte noble. ‘’ Nous sommes Houphouëtistes et nous devons demeurer avec le RHDP’’, a-t-il fait remarquer. A la demande du président Alassane Ouattara, les chefs traditionnels ont rassuré qu’ils tenteront une médiation entre les deux fils de Boigny qui sont Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara. Les chefs baoulé ont noté que le rapprochement entre les deux fils est indispensable car c’est dans l’union qu’ils ont réussi à poser de grandes œuvres pour le développement de la Côte d’Ivoire. C’est donc la main dans la main que le président de la république et son frère aîné doivent évoluer pour le bonheur des Ivoiriens. Mais bien avant la prise de parole du porte-parole des chefs coutumiers, le président Alassane Ouattara ou Allah N’guessan a invité les chefs traditionnels à travailler pour la paix et la consolidation du pays.



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire