Côte d’Ivoire: à travers le Rhdp, c’est l’héritage de Houphouët-Boigny qui revit (Duncan)



Le vice-président de Côte d’Ivoire, Daniel Kablan Duncan, a soutenu vendredi à Yamoussoukro qu’ à travers le Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, coalition au pouvoir), c’est l’héritage de Félix Houphouët-Boigny qui revit.

« Notre grand parti, le Rhdp nous réunit autour de ce grand homme et de son héritage. A travers le Rhdp, c’est l’héritage de Félix Houphouët-Boigny qui revit », a dit Kablan Duncan, représentant le chef de l’Etat Alassane Ouattara à l’ouverture d’une cérémonie d’hommage à feu Houphouët-Boigny.

Les Houphouetistes, dira-t-il, ont donc toutes et tous l’impérieux devoir et la grande responsabilité devant l’histoire, les générations actuelles et futures de préserver impérativement l’unité autour du Parti unifié Rhdp.

Il a appelé les militants et sympathisants du Rhdp à être « des champions de la philosophie de la paix, de la réconciliation et de l’unité du président Houphouët-Boigny » et des « disciples sur pied pour faire vivre et pérenniser son œuvre sous la conduite du président Alassane Ouattara».

Les valeurs cardinales de la pensée de feu Félix Houphouët-Boigny, premier chef de l’Etat ivoirien, sont la paix, le dialogue et l’unité. A travers le Rhdp, M. Ouattara veut doter la Côte d’Ivoire d’institutions « fortes, stables et crédibles » pour renforcer les bases de la stabilité du pays.

Le Rhdp qui est la réalisation de la volonté de partis politiques se réclamant de la philosophie politique et Félix Houphouët-Boigny, ambitionne de perpétuer son action, notamment la paix et le développement.

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), fondé par Houphouët-Boigny, et ayant contribué à l’édification des statuts du Rhdp, s’est retiré du Parti unifié Rhdp, lors de sa constitution, après que son président Henri Konan Bédié n’a pu obtenir l’alternance politique au profit du Pdci.

La Première dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara, a procédé à l’ouverture d’une exposition photos à en hommage à feu Félix Houphouët-Boigny. A la suite de cet événement, s’en est suivi un concert pour célébrer sa mémoire, notamment le 26è anniversaire de son décès.

Chef canton à dix ans, Houphouët-Boigny qui a bénéficié de la chance d’aller à l’école, s’est mis à la disposition et au service de son prochain. Il mènera une lutte acharnée contre le travail forcé en Afrique de l’Ouest qui aboutira à sa suppression.

Le 11 avril 1946, l’Assemblée nationale française adopte une loi mettant fin au travail forcé. Et ce, grâce à cette loi dite loi Houphouët-Boigny. En cette année, il créera le Rassemblement démocratique africain (Rda) dont émanera le Pdci.

Le Pdci, fondé par Houphouët-Boigny en 1946 sera l’un de ses instruments avec lequel il bâtira plus tard le développement de la Côte d’Ivoire. Houphouët-Boigny est le Père de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, notamment proclamée le 7 août 1960.

Samedi, un meeting d’hommage à feu Félix Houphouët-Boigny est prévu à la Place Jean Paul II, où quelque 200 000 personnes sont attendues pour la commémoration du 26è anniversaire du décès du premier président ivoirien.

AP/ls/APA



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire