Kasaï : l’aéroport de Tshikapa suspendu au trafic


Les autorités de la Régie des voies aériennes de Tshikapa ont décidé de fermer momentanément l’aéroport de cette ville au trafic.  Elles évoquent la détérioration de la piste d’atterrissage suite aux pluies diluviennes qui s’abattent dans la région depuis le début de ce mois de décembre.

« Les pluies du samedi 30 novembre et du lundi 2 décembre 019 ont endommagé la piste d’atterrissage. Les eaux qui ruissellent à partir du quartier Sami se sont déversées sur la piste et ont emporté les caillasses qui couvrent cette piste. Dans ces conditions, il nous est difficile de faire atterrir les avions », explique à ACTUALITE. CD l’ingénieur Célestin Tshiyoyo Kabasu, commandant de l’aéroport de Tshikapa qui ajoute que même les travaux que l’Ong Handicap International effectuait sur la piste ont été anéantis.

Le gouvernement provincial du Kasaï semble se préoccuper de la situation. Le gouverneur Dieudonné Pieme a dépêché son ministre des travaux publics et infrastructures pour s’enquérir de l’état de l’aéroport ce vendredi 6 décembre et a promis d’intervenir.

Construit en terres battues et couvert d’une couche des caillasses, l’aéroport de Tshikapa se trouve aussi menacé au niveau de son terminal 32 par un ravin que rien ne semble freiner et les constructions anarchiques tout autour.

Seuls les aéronefs de la compagnie Air Kasaï et ceux des humanitaires utilisent cet aéroport dont le personnel avait déclenché une grève dernièrement pour réclamer 36 mois d’arriérés de salaire.

Sosthène Kambidi



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire