Algérie: Affaire de montage automobile – D’anciens ministres et hommes d’affaires condamnés à verser 20 milliards Da au Trésor public


Alger — Le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a ordonné, mardi, aux anciens ministres et hommes d’affaires condamnés dans l’affaire de montage automobile, de verser au Trésor public, qui s’est constitué partie civile, 20 milliards de dinars algériens (DA) à titre de dédommagement.

La même juridiction a également condamné Ahmed Ouyahia, les anciens ministres de l’Industrie, Abdessalem Bouchouareb (en fuite), Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda, et Amine Tira (fonctionnaire du ministère de l’Industrie), à verser à la partie civile Abdelhamid Achaïbou (propriétaire de KIA) un montant de 2 milliards de DA à titre de dédommagement.

Le tribunal a condamné, dans la même affaire, Ouyahia, Bouchouareb, Yousfi et Mahdjoub Bedda à verser une indemnisation de 500 millions de DA à « Emin Auto ».

La même juridiction a ordonné Ouyahia, Bouchouareb, Youcef Yousfi, Mahdjoub Bedda et Amine Tira à verser une indemnisation de 100 millions de Da à la partie civile « Groupe Cevital » et 200 millions de Da au groupe Achaïbou Abderrahmane.

Le juge avait débouté le ministère de l’Industrie et des mines de sa demande d’indemnisation, car non fondée.



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire