après le Gabon, la société marocaine Involys veut partir à l’assaut de l’Afrique – JeuneAfrique.com



Fortement liée au Gabon, où elle possède une filiale, mais également présente sur les marchés camerounais, sénégalais, tunisien et ivoirien, Involys a su convaincre AM Invest Morocco, son actionnaire principal, de franchir les 33 % du capital de cette PME qui ne cache pas ses ambitions sur le reste du continent.


L’action Involys a connu le mardi 3 décembre une opération assez importante à la Bourse de Casablanca. Sur le marché de bloc, la société AM Invest Morocco, déjà actionnaire de référence, s’est offerte 13 965 actions Involys, portant sa participation à 36,93 % du capital contre 32,33 % auparavant.

D’ici un an, le fonds d’investissement n’exclut pas de se renforcer à nouveau au tour de table de ce pionnier de l’édition de logiciels au Maroc. « AM Invest Morocco connaît très bien Involys et elle réitère à travers cette opération sa confiance en cette valeur. Involys est une entreprise qui rémunère assez bien généralement et dont le segment est fortement porteur, notamment en Afrique où ils sont présents depuis quelques années. Elle est très ambitieuse aussi bien au Maroc mais aussi et fortement à l’étranger », considère un analyste qui suit spécialement les valeurs technologiques.

Tournée vers le continent depuis 2011, Involys, qui a réalisé 43,4 millions de dirhams de chiffre d’affaires en 2018, est l’une des PME qui illustrent le mieux la stratégie marocaine (notamment économique) tournée vers le continent africain.

Le contrat avec l’État gabonais comme atout clé





A lire aussi

Laisser un commentaire