Boké : GAC lance un projet de construction d’un centre de Formation Professionnelle en Mécanique Automobile Légère | Africa Guinee


CONAKRY-Afin de faire face au déficit de personnel suffisamment qualifié pour entretenir les véhicules légers dans la zone minière de Boké, Guinea Alumina Corporation (GAC) vient de lancer le projet de construction d’un centre de Formation Professionnelle  en Mécanique Automobile Légère dans cette zone spéciale.

Pour GAC, ce projet vise à contribuer de manière durable au développement des compétences au niveau de Boké. Il devrait également permettre l’augmentation de sa contribution au développement du contenu local qui inclut le transfert de connaissance et de technologie, l’emploi et les achats locaux.

Présent à l’atelier d’exposition de ce projet, le Gouverneur de Boké, le Général Siba Lohalamou, accompagné du préfet de Boké et de plusieurs élus locaux, a indiqué que cet atelier est d’une grande importance pour toutes les autorités mais aussi les citoyens de la Guinée, et ceux de Boké en particulier.

« Nous remercions Guinea Alumina Corporation (GAC) pour ses nombreuses et bonnes initiatives visant à améliorer les conditions de vie des communautés impactées et même au-delà. Le fait d’avoir associé les autorités locales à la base est une chose fondamentale. Voilà pourquoi lorsqu’on veut mettre un tel centre sur pied il faut absolument associer les autorités locales et les populations  pour que la communication soit efficace’’, a déclaré  le gouverneur, avant de rappeler qu’il ne suffit pas d’être de la localité ou d’avoir fréquenté ce centre pour se dire de facto être un employé de GAC.

‘’ Le besoin en formation  est capital, plutôt que de reverser dans ces localités des milliards de nos francs en terme de compassassions, il faut mieux comme l’a initié GAC permettre aux jeunes et des fils d’ailleurs d’avoir une formation qui leur permet de subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs familles’’, a souhaité le général Siba Lohalamou. 

Dans son intervention, la Directrice Générale de GAC, Aissata Béavogui a indiqué que  ce centre de formation « Rio Nunez » permettra de former des locaux dans le domaine de la maintenance des véhicules légers pour qu’ils puissent pratiquer leur métier aussi  bien, sinon mieux  que les mécaniciens du Japon ou de l’Allemagne.

‘’ Je me surprends à rêver que certains d’entre eux pourront créer un jour  un garage moderne, s’enrichir, créer d’autres emplois générateurs de revenus et de former les générations de mécaniciens qui suivront’’, a souhaité la Directrice générale de GAC.

Poursuivant, madame Aissata Béavogui s’est dite heureuse que sa compagnie  s’associe à des partenaires institutionnels comme la GIZ et autres pour accompagner la mise en place de ce nouvel outil de renforcement de la capacité locale. Grâce à ce projet, les sociétés minières d’ici auront accès à des ressources bien formées auxquelles elles pourront confier l’entretien de leurs véhicules légers’’ a-t-elle ambitionné.

Pour Madame Hann Moudatou BAH, Gestionnaire de ce projet au niveau de GAC, plusieurs thématiques théoriques et pratiques seront dispensées. Selon elle, il s’agit entre autres de la maintenance des motorisations diesels et essences, le système électronique embarqué, la Transmission automatique robotisée. Il y aura aussi, la formation dans la technologie des véhicules hybrides, la calorimétrie dans les travaux de carrosserie, les normes d’émissions des polluants et la gestion des maintenances.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 113



africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire