Cote d’Ivoire: Festival Tonkpi Nihidaley – Journée de la femme et de la jeunesse


Dans le cadre de la célébration de la 3e édition du Festival des Arts et de la Culture Dan dénommée Tonkpi Nihidaley, une journée dédiée aux jeunes, a eu lieu, le lundi 09 Décembre 2019, au Centre Audiovisuel Catholique de Man, dont le thème était : « Le jeune du Tonkpi et la responsabilité sociale ».

L’objectif de cette journée, selon Eveline Taly Kponh, vice-présidente de l’Assemblée nationale, Députée de Zouan-Hounien, présidente de la Commission jeune et femme, est de : « partager les connaissances sur le rôle de la femme et du jeune dans la consolidation de la paix au sein de la communauté traditionnelle Dan.

Expliquer l’impact de la responsabilité des jeunes sur le maintien de la paix et la cohésion sociale ; inculquer la valeur du travail et l’esprit chez le jeune Dan ; montrer l’importance du rôle de la femme dans l’économie traditionnelle en pays Dan etc »

Ce sont plus de 514 jeunes issus des cinq départements de la région du Tonkpi qui se sont retrouvés pour prendre l’engagement ferme pour la paix, rien que la paix et le pardon afin qu’ils soient désormais autonomes parce que, disent-ils, « c’est avec la paix qu’on peut chercher de l’argent, qu’on peut créer des entreprises. »

Eveline Taly a remercié le ministre Albert Mabri Toikeusse, président du Festival Tonkpi Nihidaley et les officiels présents à cette cérémonie dont le maire de Tanda, Koné Amadou, Directeur de Cabinet, Zoro Bi Ballo Epiphane, secrétaire d’Etat au renforcement des capacités, parrain de la cérémonie qui représentait son patron.

Le commissaire général du Tonkpi Nihidaley, le professeur Lou Bamba Mathieu, a, au nom du ministre Mabri Toikeusse, donné les raisons du choix du thème de la 3e édition du Tonkpi Nihidaley : « Culture et paix ».

Il a exhorté les jeunes à cultiver les valeurs de cohésion, de partage et de pardon, gage d’une paix véritable et durable : « J’invite l’ensemble des fils et filles du Tonkpi à être les premiers à parler de paix.

Soyez les acteurs de la paix et au cœur de la paix. Nous savons tous, en toute guerre, ce sont des jeunes qu’on envoie sur les fronts pour se faire tuer et tuer. Soyez conscients vous-mêmes. »

Quant à Koné Amadou, représentant du parrain, Zoro Bi Ballo Epiphane, il a présenté les excuses de son patron, suite au décès de son ainé Charles Koffi Diby, président du Conseil Economique, Culturel et social, originaire de la région de la Marahoué. Puis de faire remarquer que le ministre Zoro Bi Ballo est de tout cœur avec la jeunesse du Tonkpi.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire