Brice Laccruche Alihanga placé sous mandat de dépôt – JeuneAfrique.com


Brice Laccruche Alihanga lors de sa prestation de serment de ministre, à Libreville, le 11 novembre. © PR

Déféré vendredi 13 décembre devant le juge d’instruction spécialisé de Libreville, l’ex-directeur de cabinet de la présidence gabonaise, Brice Laccruche Alihanga, a été placé en détention préventive notamment pour « détournement de fonds publics » et « blanchiment ».


Arrêté mardi 3 décembre, Brice Laccruche Alihanga (BLA) a été placé sous mandat de dépôt vendredi soir pour « malversations financières, détournement de fonds publics, blanchiment de capitaux en bande organisée, concussion de faux et usage de faux », après être passé devant le juge d’instruction spécialisé, a appris Jeune Afrique de sources judiciaires.





A lire aussi

Laisser un commentaire