Afrique de l’Ouest: Sommet extraordinaire du G5 Sahel – Pour une organisation plus opérationnelle


La situation sécuritaire, la situation des alliances et l’appui pour le développement des pays de l’espace G5 étaient les points inscrits à l’ordre du jour de cette session.

Ce sommet extraordinaire « a permis aux différents chefs d’Etat d’aborder les questions qui sont essentielles. Il s’agit maintenant pour nous de travailler à leur mise en œuvre », a déclaré le président du Faso dans son mot de clôture.

Dans le communiqué rendu public, les chefs d’Etat se sont dit préoccupés face à la « recrudescence des attaques terroristes ».

Ils ont, pour ce fait, décidé de « mobiliser davantage de forces dans le Fuseau Centre, particulièrement affecté par l’action des groupes armés terroristes ». Ce fuseau englobe la zone des trois frontières Burkina – Mali – Niger

Le sommet a instruit le Conseil des ministres et le Secrétariat permanent « à accélérer l’operationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel », et réviser son concept d’opérations stratégiques en tenant compte de « l’évolution de la menace », selon les termes du communiqué livré par le Secrétaire permanent du G5 Sahel, Maman Sambo Sidikou.

Le mandat du commandant de la Force conjointe a été porté de 1 à 2 ans.



actuniger

A lire aussi

Laisser un commentaire