Angola: Une entreprise chinoise veut dynamiser l’industrie électronique avec le pays


Luanda — La société chinoise Dongfang Huaqiang – Commerce et services, a annoncé mercredi, dans le district de Viana, à Luanda, son intention d’être le lien entre le pays asiatique et l’Angola, pour stimuler et développer l’industrie de l’électronique et des appareils électroménagers.

Ces mots ont été prononcés par le propriétaire du Shoping Electronic City, Lu Jin Lian, lors de la cérémonie d’ouverture du 1er salon chinois des produits numériques électroniques en Angola, du 18 décembre 2019 au 18 janvier 2020, à «Cidade da China» (Cité de la Chine).

Selon le responsable, l’objectif de son entreprise est d’avoir le plus grand investissement commercial d’électronique et d’électroménager au monde.

Il a indiqué que son institution était impliquée dans l’industrie électronique depuis 10 ans, ayant commencé ses services en Angola en 2018 dans le but de construire un centre commercial numérique.

Dans l’entre-temps, l’administrateur adjoint de Viana pour l’administration et les finances, Rui Santos, a déclaré que cette première foire encouragera le développement de l’industrie électronique dans tout le pays.

Sont exposés à la foire, des téléphones, des ordinateurs, des téléviseurs, des machines de vidéosurveillance, des haut-parleurs, des appareils électroménagers, entre autres produits. La « Cidade da Chinae », l’un des plus grands complexes commerciaux chinois de Luanda, a été créée par la société « Hua Dragão », située dans la municipalité de Viana qui compte 400 magasins.

Fondée en 2014 par Chen Xiao Jun, «Hua Dragão» excelle dans l’immobilier, l’industrie, le commerce (vente en détail et en gros) et l’importation et l’exportation.



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire