Appel à agir, le collectif qui souhaite soumettre Ali Bongo Ondimba à un examen médical – JeuneAfrique.com



Cette année, le mouvement Appel à agir, composé de dix personnalités de l’opposition et de la société civile, a occupé le terrain en multipliant les recours judiciaires pour obtenir que le président Ali Bongo Ondimba soit soumis à un examen médical.

La genèse du mouvement Appel à agir, lancé le 28 février, n’est pas claire. Pour certains, tout est parti de l’échec de l’union de l’opposition aux législatives. Pour d’autres, ce sont « les prises de position court-termistes de certains leaders sur la vacance du pouvoir » qui ont fini par faire émerger le mouvement, dont le lancement était initialement prévu en décembre 2018.

« Les chefs des partis d’opposition se sont dit que, si une présidentielle anticipée se tenait, il valait mieux rester discrets et ne pas se faire trop d’ennemis, trop tôt », explique un membre du mouvement. « C’est nous qui avons, les premiers, demandé que la vacance soit déclarée, rappelle quant à lui Alexandre Barro-Chambrier. Ils nous ont ensuite emboîté le pas. »

Objet politique non identifié

Objet non identifié dans le paysage politique gabonais, Appel à agir divise au sein des partis d’opposition. « Le





A lire aussi

Laisser un commentaire