Madagascar: Musique urbaine – « Managna Espoir » reflète la vie de Nathy


« Les larmes de peine se font chasser par le sourire » Nathy.

Nathy a sorti un nouveau single il y a deux semaines. « Managna espoir », une chanson qui réconforte les personnes qui ont la tête baissée reflète la vie de la chanteuse. Périlleux était son chemin. En 2009, alors que Nathy venait d’avoir son bac, son père rejoint l’Eternel. C’est avec le cœur lourd que la jeune fille raconte qu’elle doit quitter sa ville natale pour aller à Antananarivo. « Je n’avais rien en poche. Mais je me suis dit que Dieu est a mes cotés » a -t-elle raconté. Après un an, elle s’installe dans la capitale malgache et forme un groupe. Ensuite, elle participe à des concours de chants. Talentueuse, elle s’est fait repérer par une diva malgache. Cette dernière lui a appris énormément de choses. En 2015, elle a interprété à sa manière la chanson de John Legend.

Dès lors, la jeune femme commence à être connue par le public. Mais, la chance n’était pas encore de son côté. En 2016, sa grand-mère s’est éteinte. Bouleversée, la jeune femme ne sait quoi faire, mais ne perd pas espoir. L’année suivante, elle sort « Malilo ». La chanson ne récoltait qu’un millier de vues sur Youtube. Nathy a pris une pause pendant presque un an. Elle fait son comeback en sortant « Antsova ». La chanson a fait le tour de Madagascar. Grâce à ce morceau, la jeune femme a vu sa popularité accroître en flèche. Depuis, elle enchaîne des spectacles un peu partout à Madagascar et même à l’extérieur. Bref sa musique dépasse les frontières du pays.

Ce parcours singulier, elle l’a évoqué dans sa nouvelle chanson mais d’une autre manière. Une femme quittée par son conjoint alors qu’elle est enceinte. « Aie de l’espoir. Il n’est jamais trop tard… après la pluie le beau temps… à toi d’écrire ton histoire », chante-elle dans son refrain. Après avoir économiser le peu qu’elle a, à la fin du clip, la jeune mère célibataire a pu ouvrir une gargote. Et elle a réalisé son rêve. Nathy a également réalisé le sien. Devenir chanteuse était son rêve le plus cher. Cette formation d’Antsiranana est actuellement une étoile montante de la musique urbaine malgache.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire