Afrique Centrale: Sommet CEEAC – Adoption et signature des instruments juridiques relatifs à la réforme


Libreville, le 18 décembre 2019 – Le Président de la République, Son Excellence Ali Bongo Ondimba et les Présidents des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) réunis ce jour à Libreville dans le cadre du IXème Sommet extraordinaire de la CEEAC, ont adopté et signé les instruments juridiques relatifs à la réforme institutionnelle de ladite Institution.

En sa qualité de Président en exercice de la CEEAC, Ali Bongo Ondimba a prononcé le discours d’ouverture, occasion pour le Chef de l’Etat de féliciter les travaux réalisés par les experts : « Voilà quatre ans que, sous mon autorité, nos ministres, nos experts et le Secrétaire Général de la CEEAC s’appliquent d’arrache-pied, conformément aux instructions de la 16ème conférence, à élaborer les documents et textes fondamentaux de la réforme institutionnelle soumis ce jour à notre haute approbation et signature », a déclaré le président de la République.

Sous le leadership de S.E. Ali Bongo Ondimba, les Chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la CEEAC présents à ces travaux ont examiné et validé à l’unanimité les rapports des travaux des ministres et les cinq textes fondamentaux relatifs à la réforme institutionnelle de cet organe communautaire, notamment le projet de protocole du traité instituant la commission de la CEEAC, le projet du conseil de paix et de sécurité de l’Afrique centrale (COPAX), le projet de règlement financier, le projet du cadre organique et le projet du statut du personnel révisé de la communauté.

Cette réunion de concertation de la CEEAC vise une nouvelle gouvernance de l’organisation dans le but d’en faire une Communauté Economique Régionale forte avec un Exécutif architectural rénové d’une part, et l’accélération du processus de rationalisation des Communautés Economiques Régionales en Afrique Centrale, notamment la CEEAC, la CEMAC et la CIRGL d’autre part. L’enjeu étant l’intégration régionale, économique, politique et sociale desdites institutions dans un cadre juridique et institutionnel harmonisé.

Grâce à la diplomatie forte du Gabon dans la sous-région, la XVIIème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la CEEAC se tiendra à Libreville au cours du premier semestre 2020.



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire