Angola: Cas « 500 millions » – JES a autorisé le transfert millionnaire – Valter Filipe


Luanda — L’ancien gouverneur de la Banque nationale d’Angola (BNA), Valter Filipe, accusé dans l’affaire « 500 millions », a confirmé mercredi devant le tribunal que l’ancien Président de la République, José Eduardo dos Santos, avait conduit la commission de négociation et autorisé le transfert de 500 millions de dollars.

Selon l’accusé, José Eduardo dos Santos a commencé à diriger le groupe de négociations entre le Gouvernement angolais et une prétendue union de banques internationales, après le départ de l’ancien ministre des Finances, Archer Mangueira, qui dirigeait le processus.

Ladite union de banques négociait un financement supposé de 30 milliards d’euros, mais comme garantie, l’Angola devra débourser 500 millions de dollars, a-t-il souligné.

Dans le procès, qui implique trois autres accusés, Valter Filipe est accusé de détournement de fonds, de blanchiment d’argent et de fraude frauduleuse.



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire