Autorité de régulation des médias au Burkina : Le mérite de 19 acteurs de l’information et de la communication reconnu


Le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a procédé le jeudi 19 décembre 2019 à son siège à la décoration de 19 personnes physiques et morales. C’est une reconnaissance de la nation entière pour les services qu’elles ont rendus à leur pays, le Burkina Faso. Parmi les récipiendaires figurent le journaliste Alexis Konkobo et le Centre national de presse Norbert Zongo.


La salve des décorations se poursuit. Le jeudi 19 décembre 2019, c’est le jour que le CSC a choisi pour reconnaitre le mérite des acteurs de l’information et de la communication. Ils sont au total 19 personnes physiques et morales qui ont reçu leur décoration. Le journaliste Alexis Konkobo par ailleurs conseiller au CSC est devenu officier de l’Ordre de Mérite, des arts des lettres et de la communication. Les 18 autres ont reçu la médaille de chevalier de l’ordre de mérite des arts, des lettres et de la communication.


Pour le président du CSC, Mathias Tankoano, la décoration est une façon de rendre hommage à ces hommes et femmes de l’information et de la communication. Il a tenu donc à remercier et à féliciter les récipiendaires. Il a souligné que lorsqu’on reconnait votre mérite, c’est que vous faites partie des personnes qui s’investissent jour et nuit. Parmi les lauréats, il y en a qui sont en train de partir à la retraite. Il les a remerciés pour l’héritage qu’ils vont léguer à la nouvelle génération. Parmi les personnes physiques décorées, on retrouve le Centre national de presse Norbert Zongo et la radio Laafi de Zorgho.


L’on se souvient qu’au moment du coup d’Etat de septembre 2015, la radio Laafi avait été saccagée par des militaires. Pour son directeur général, Tarpaga Albert, c’est un sentiment de joie qui l’anime. Selon lui, cette reconnaissance est une invite à travailler encore plus. C’est donc un mérite enchanteur. Cette reconnaissance est pour lui aussi le mérite de tous les travailleurs. Il a expliqué que la radio Laafi de Zorgho a été créée pour sauver des vies. C’était pour lutter contre le SIDA. La cérémonie qui s’est voulue sobre a connu la présence du ministre de la Communication et celui de la Culture, des arts et du tourisme.

Dimitri OUEDRAOGO

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire