Arbre de Noël : La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) donne du sourire aux orphelins et enfants vulnérables


La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a organisé ce mardi 24 décembre 2019 à Ouagadougou, un arbre de Noël au profit des orphelins et enfants vulnérables de plusieurs structures associatives. Au nombre de 100, ces enfants ont reçu des vivres et des vêtements pour leur permettre de passer des fêtes de fin d’année agréables.

Cette année encore, comme depuis 1979, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) respecte la tradition en organisant un arbre de Noël au profit des orphelins et enfants vulnérables. Au nombre de 100, ces enfants provenant de structures associatives et de l’Action sociale reçoivent de la CNSS un kit alimentaire composé d’un sac de riz de 5 kg, de 5 kg de pâtes alimentaires, d’un litre d’huile et de deux boules de savon.


Les enfants reçoivent également chacun un vêtement en guise de cadeau. « Nous pensons que ces enfants sont comme les autres enfants, même s’ils sont aujourd’hui dans des situations vraiment difficiles ou en situation de handicap. Noël, c’est donc l’occasion pour nous de leur manifester notre solidarité, de leur donner ce qu’ils n’ont pas l’habitude d’avoir », souligne Mme Adamou Aminata Ouédraogo, cheffe de service promotion des assurés sociaux à la CNSS.

Mme Adamou Aminata Ouédraogo, cheffe de service promotion des assurés sociaux à la CNSS.

Des dons qui ont la magie de donner le sourire aux enfants dont le quotidien n’est pas toujours facile. Et ce n’est pas Diallo Adjara en classe de CE2 et ses petits camarades de l’ONG SOS Village d’enfants de Ouagadougou qui diront le contraire. Eux qui sont si contents de recevoir des cadeaux de la CNSS. « Je suis très contente de recevoir ces cadeaux de la Caisse nationale de sécurité sociale. Je leur dis merci pour tout. »


Outre ces dons, les enfants ont partagé un repas communautaire et n’ont pas manqué d’esquisser quelques pas de danse pour fêter ce Noël avant l’heure que leur a offert la CNSS.

Justine Bonkoungou

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire