Algérie: Granite et marbre – Attribution de 6 titres miniers pour plus de 92 millions DA


Alger — L’Agence nationale des activités minières (ANAM) a attribué mercredi six (06) sites miniers de granite et de marbre pour exploration sur un total de treize (13) sites mis en adjudication, et ce, pour un montant global de 92,75 millions de DA.

Ces titres ont été octroyés à l’issue de la 49e session d’adjudication de permis miniers, dont l’appel d’offres national et international avait été lancé par le ministère de l’Industrie et des mines en novembre dernier.

Cet appel d’offres a porté sur l’exploration minière de treize (13) sites de granite et de marbre pour pierres décoratives se situant dans la wilaya de Tamanrasset.

Dans ce cadre, l’ANAM a procédé aujourd’hui, en présence des soumissionnaires et d’un huissier de justice, à l’ouverture des plis de huit (08) offres financières réceptionnées sur un total de dix-huit (18) offres techniques retenues lors de la phase techniques.

Sur les treize (13) sites proposés, sept (07) n’ont reçu aucune offre, alors que deux sites parmi les six (6) attribués (4 de granite et 2 de marbre) ont reçu plusieurs offres, la société la plus disante a été retenue dans ces cas.

L’offre financière la plus importante a atteint 17,5 millions de DA pour un gisement de granite, alors que l’offre la plus faible a été d’un montant de 14,1 millions de DA pour un gisement de marbre.

Khelouf a ajouté que les sites non attribués cette fois-ci seront proposés dans les prochaines sessions d’adjudication que l’ANAM compte lancer en 2020.

A ce propos, il a affirmé que l’Agence devrait lancer l’année prochaine au moins trois (03) sessions d’adjudication de gisements de plusieurs substances, notamment le granite, le marbre et les minéraux industriels.

S’agissant de l’apport de ces opérations sur l’économie nationale, M. Khelouf a indiqué que les substances comme le marbre et le granite sont importés pour la fabrication de la pièce décorative, donc « ces attributions permettraient de réduire la facture d’importation, développer le secteur minier national et créer de la richesse et de l’emploi dans des régions isolées ».

A noter que cette 49ème session d’adjudication a été lancée par le ministère de l’Industrie et des Mines à travers l’ANAM pour la création d’un pôle minier dans la wilaya de Tamanrasset, destiné à ces roches décoratives.

Pour rappel, la précédente session d’adjudication (48e) a été lancée en mars de cette année. Elle concernait 8 gisements miniers et 21 carrières répartis sur 15 wilayas du pays. Il en avait résulté l’attribution de 18 permis miniers pour un montant global de 497 millions de DA.



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire