Adama Bictogo face aux délégués, ce week-end: « L’Election d’octobre sera rude mais nous allons la gagner »



« On ne trichera pas parce que nous sommes mieux organisés »

‘’Qui veut aller loin ménage sa monture’’. Cet adage inspire bien les responsables de la jeune formation politique, le parti unifié RHDP dont l’ambition est de mobiliser environ 3,5 millions d’électeurs pour gagner les prochaines élections présidentielles de 2020 et toutes les autres échéances qui suivront. C’est dans ce sens que le directeur exécutif adjoint chargé de la mobilisation et de l’implantation du parti, Adama Coulibaly a convoqué les délégués départementaux et communaux à un séminaire de formation qui s’est déroulé le samedi 4 janvier au palais de la culture à Treichville. Les porte-flambeaux du parti du président Alassane Ouattara sont donc venus de toutes les régions du pays pour prendre part à cet important séminaire, le premier de l’année électorale. Cette importante rencontre qui a vu la participation de plusieurs membres de la direction exécutive du RHDP a été présidée par le directeur exécutif du parti, le ministre Adama Bictogo. Il a au nom de toute la direction exécutive, souhaité une année de santé, de paix et de joie aux délégués départementaux et communaux qui ont massivement fait le déplacement pour témoigner leur engagement aux idéaux du président Félix-Houphouët-Boigny et son fils Alassane Ouattara, fondateur du parti unifié.

‘’ Que cette année qui verra les élections présidentielles soit une année de notre année’’, fera remarquer celui qu’on appelle communément le diamant noir, l’homme en qui le président de la république a placé toute sa confiance lui confiant la direction exécutive du parti. L’année 2020, selon lui n’est pas une simple année, mais un tournant décisif pour la Côte d’Ivoire. C’est plutôt une année qui permet aux Ivoiriens d’entrée dans un nouveau cycle. C’est pourquoi explique-t-il, le direction exécutive adjointe chargée de l’implantation du parti n’a pas voulu attendre ce début d’année pour prendre le taureau par les cornes en décidant de tenir ce séminaire de formation qui va encore donner plus de rudiments aux délégués pour pouvoir mieux galvaniser les militants sur le terrain.

‘’ On n’a pas voulu attendre longtemps pour organiser ce séminaire dès ce 4 janvier car les délégués doivent être la locomotive du parti, la force motrice’’, a-t-il indiqué. A la vérité selon le directeur exécutif du parti unifié RHDP, ceux qui vont animer le parti, ceux qui sont la colonne vertébré avec lesquels les élections vont se gagner en octobre 2020, sont les délégués départementaux et communaux. ‘’ C’est vous qui êtes la force motrice, c’est vous qui êtes la colonne vertébrale. Le parti compte sur vous pour les prochaines élections’’, a-t-il précisé. Il a clairement évoqué que la bataille prochaine sera certes enlevée et très difficile avec ce que les Ivoiriens ont observé en fin décembre mais il a affiché son optimisme quant au soir du 31 octobre 2020. ‘’ La bataille ne sera pas facile mais nous allons la gagner avec vous les délégués départementaux et communaux’’. Le parti unifié remportera la présidentielle et les autres élections qui suivront parce que le RHDP a les délégués départementaux les mieux organisés, compétents et travailleurs. Chaque délégué doit pouvoir traduire son engagement et se considérer comme étant un directeur de campagne du Rhdp. ‘’ Chacun doit pouvoir donner le meilleur de lui-même car 2020 n’est pas simplement une année. C’est un tournant, C’est le début d’un nouveau cycle’’, a noté celui qui chapeaute la direction exécutive du parti. L’année 2020 étant le début d’un nouveau cycle, c’est pourquoi le président de la république, Alassane Ouattara parle toujours de 2020, 2030 et 2040. ‘’ Et nous sommes aujourd’hui dans un nouveau cycle de générations, de têtes nouvelles mais les meilleurs sont au Rhdp’’, a rassuré le ministre Adama Bictogo. Et comme les meilleurs se trouvent au parti unifié, il faut absolument prendre ce virage en étant bien organisés. Il a annoncé qu’il s’est accordé avec le directeur exécutif adjoint pour qu’il y ait une seconde rencontre de ce genre le 1er février prochain. ‘’ Je me suis accordé avec le DEA sur une deuxième rencontre à partir de laquelle vous serez évalués de l’effectivité de la mise en place des sections et des comités de bases’’, fera-t-il observé. Il faut travailler pour la Côte d’Ivoire, il faut être sur le terrain à la rencontre des Ivoiriens car ‘’ nous n’avons pas le droit de tricher’’, a conseillé le directeur exécutif. Avant d’ajouter : ‘’ On ne peut pas tricher avec le peuple, et comme vous êtes des gens de grande probité, alors, il faut vous mettre à la tâche’’. Pour lui, on peut pouvoir se mettre à la tâche et ne pas atteindre les objectifs, c’est pourquoi, il faut s’assurer que les feuilles de routes qui seront remises aux séminaristes soient bien appliquées. Afin que les objectifs qui leur sont assignés par le président de la république, le président du parti et le Premier ministre soient atteints. Ce sont au total 3,5 millions d’électeurs que vise le parti. Et c’est bien à cela que les délégués qui sont la cheville ouvrière du parti doivent travailler. Les délégués devront s’assurer chaque mois qu’ils sont sur la bonne voie. ‘’ Je voudrais vous assurer de ma disponibilité permanente. Je suis votre ambassadeur, je suis votre porte-parole aux côtés du président de la république, président du parti et du Premier ministre qu’il nous faut les moyens. En le faisant, c’est à vous que je pense’’, a posé Adama Bictogo. ‘’ Le premier février, quand nous nous retrouverons ici, vous partirez avec l’assurance d’être accompagnés avec les moyens. Le 13 janvier, nous allons présenter nos vœux au président de la république au palais des sports. Il y aura des porte-paroles de sections, communaux, départements et régionaux. Ils seront choisis sur la base de notre diversité ethnique et religieuse dans toutes les régions du pays’’, a annoncé le directeur exécutif du RHDP. L’initiateur du séminaire de formation, Coulibaly Adama a annoncé 2020 comme étant une année charnière pour l’organisation de ce grand parti politique qu’est le RHDP. La promptitude avec laquelle les délégués départementaux et communaux ont répondu à l’appel indique leur farouche détermination à poser les vrais jalons de la structuration du parti qui doit gérer le plus longtemps possible la Côte d’Ivoire.

Jeanne Auréole



newsabidjan

A lire aussi

Laisser un commentaire