Angola: Commémoration de la journée nationale de la culture


Luanda — L’Angola célèbre le 8janvier la Journée nationale de la culture et s’efforce à inscrire d’autres sites au patrimoine mondial de l?humanité, en essayant de promouvoir les danses et chansons Semba et Rebita.

Ayant réussi, sur base de travaux intensifs d’archéologie et de la diplomatie, à cataloguer Mbanza Congo comme patrimoine mondial de l’humanité, l’Angola tente de faire autant avec Cuito Cuanavale.

Cuito Cuanavale est une municipalité du sud-est de l’Angola qui a connu une bataille sans précédente, devenant un point stratégique pour empêcher la progression des forces armées sud-africaines à l’intérieur du pays.

Le résultat de cette bataille mémorable, en faveur des forces armées angolaises, a conduit à la chute du régime d’apartheid en Afrique du Sud et à l’indépendance de la Namibie.

Outre ce fait, qui enrichit l’histoire de l’Angola, le 8 janvier sert aussi à relancer la danse et le style musical Rebita, l’une des marques de la culture angolaise, mais en voie de disparition depuis l’époque coloniale.

Il faudra aussi signaler que la promotion de la danse et du style musical Semba, vit au contraire, l’un des plus beaux moments de son existence.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire