Abdou Khafor Touré assène ses vérités.


Dans l’optique de faire connaître les différents chantiers auxquels fera face la nouvelle compagnie qui lui a été confiée, le directeur général Abdou Khafor Touré en a fait l’historique avant de décliner ses véritables missions. Il fera remarquer en même temps qu’une des missions de la compagnie générale immobilière du Sahel SA, sera de venir en appui aux programmes de l’État, notamment celui des 100.000 logements. Un travail d’ailleurs se fera avec les techniciens de concert avec le ministère en charge de la question pour voir les possibilités d’implication de la compagnie.

Abordant les questions d’actualité, le membre de l’Apr évoquera les remous au sein du parti au pouvoir pour déplorer le fait  que certaines questions sensibles soient débattues en dehors des instances du parti. « Mieux, quand on est en déphasage avec quelqu’un ou un groupe, il serait préférable de partir et chercher autre chose »,  suggéra-t-il.

Sur la question de la succession du président, Abdou Khafor Touré estimera que « l’heure est à l’action ». Cela, selon lui, voudrait dire simplement que les questions les plus importantes à débattre sont liées au ‘comment trouver la bonne formule, pour soulager les populations’.

Pour Khafor Touré,  « ces activistes que je vois aujourd’hui n’ont pas de slogan fixe. Ils n’ont n’ont que des causes conjoncturelles. » Il leur proposera d’adopter d’autres stratégies de lutte, même s’il faudrait interpeller les autorités car, c’est un combat qui ne se gagne pas dans la rue.     



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire