Abdoul Aziz Kébé et Galaye Cissé condamnés aux travaux forcés à perpétuité.


Abdoul Aziz Kébé et Galaye Cissé, soupçonnés d’être derrière une série de viols commis début 2015 au niveau du Technopôle de Pikine, ont été reconnus coupables. La Chambre criminelle a retenu à leur encontre l’association de malfaiteurs, vol commis la nuit, tentative de viol, extorsion de fonds, violence et voie de fait, détention d’arme.

Le juge a condamné mardi ces deux chauffeurs de clando aux peines maximales des travaux forcés à perpétuité. L‘avocat général avait requis 10 ans de travaux forcés, mais la Chambre criminelle de Dakar est allé au-delà de ce réquisitoire. Saliou Diop, poursuivi pour recel de téléphones portables appartenant aux parties civiles, l’a échappé belle pour avoir été acquitté.  

Si les chauffeurs de clando ont affirmé que leur but était de voler, ils n’ont au final dérobé que quelques téléphones portables à leurs victimes Madjiguène T., Nathalie L., Coumba T., Sokhna N., Khadidjatou N. qui se disent victimes de viol. 



Dakaractu

A lire aussi

Laisser un commentaire