Brice Laccruche Alihanga et ses amis prisonniers excluent du PDG


Brice Laccruche Alihanga, Directeur du cabinet du Distingué camarade président (DCP) du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), par ailleurs Membre du comité permanent du bureau politique pour la province du Haut-Ogooué et ses amis épinglés dans le cadre de l’opération anticorruption scorpion sont excluent du parti dit des « masses », selon une déclaration lue lundi par le  secrétaire général Eric Dodo Bounguendza

« Les textes sont suffisamment clairs. Tout camarade privé de sa liberté, fut-il de façon momentanée, n’exerce plus ses responsabilités  au sein du PDG », a justifié  M. Bounguendza dans une déclaration.

La mesure concerne tous les cadres du parti  au pouvoir actuellement détenus à la  prison centrale des libertés pour des faits supposés de détournement des deniers publics,  blanchement et des capitaux et  de malversation financière.

Il s’agit notamment Justin Ndoundangoye, député déchu, Christian Patrichi tanasa et de Ike Ngouoni Aila Oyoumi, anciens conseillers politiques du distingué camarade président du PDG, Ali Bongo Ondimba et des bien d’autres militants.

Le patron du parti devra, conformément aux statuts et règlements, remplacer très prochainement   ces cadres virés du PDG pour des faits graves, indique-t-t-on.

Antoine Relaxe





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire