Le président de la FIF renonce à se représenter, Drogba en embuscade


Didier Drogba brigue la présidence de la Fédération
ivoirienne de football. Le président actuel a annoncé ne pas se représenter et
laisse donc la porte grande ouverte à l’ex-capitaine des Eléphants même s’il ne
sera pas seul à poser sa candidature.

Après deux mandats successifs à la tête de la Fédération
ivoirienne de football (FIF), Augustin Sidy Diallo, a annoncé mardi à Abidjan
qu’il ne briguerait pas un mandat supplémentaire. Cette décision laisse la
porte grandement ouverte à Didier Drogba.

« Je ne briguerai pas un troisième mandat comme m’y autorisent les textes », a affirmé à l’AFP, M. Sidy Diallo, en poste depuis 2011.

Le deuxième mandat de M. Sidy prend fin le 19 février. Mais
la prochaine élection du président de la FIF peut se tenir entre le 20 février
2020 et le 30 juin 2021, selon les textes de la fédération.

Cette élection verra également la participation de l’ancien joueur ivoirien Didier Drogba, sauf surprise de dernière minute. Au mois de juillet dernier, l’ancienne vedette de Chelsea révélait au grand public sa candidature à la présidence de la fédération ivoirienne de football. Après avoir exposé les motifs de cette candidature, l’ancienne star du foot ivoirien a eu une série de rencontre avec les dirigeants de clubs ivoiriens, en vue d’exposer à ces derniers ses grandes ambitions pour le football dans son pays.

Mais l’ancien attaquant vedette de l’Olympique de Marseille, retraité depuis fin 2018, ne sera pas le seul postulant. Sory Diabaté, le premier vice-président de la FIF, considéré comme le poulain du président sortant et du comité exécutif, envisage lui aussi de se présenter.



Read more

A lire aussi

Laisser un commentaire