Attaques armées au Burkina : Atiana Serge Oulon trace l’itinéraire des terroristes


Il a plongé sa plume dans la nébuleuse et tout ce qui l’entoure. Il en est ressorti avec un livre pour « comprendre les attaques armées au Burkina Faso » à travers les « profils et itinéraires de terroristes ». Atiana Serge Oulon signe un ouvrage qui apparaît comme une lumière pour éclairer les méandres du terrorisme qui sévit au pays des hommes intègres. Fait exceptionnel et peut-être pour la première fois au Burkina, l’auteur a réussi à parlementer avec de présumés terroristes.

Un ouvrage de 196 pages subdivisé en sept parties. Chaque épisode est passé à la loupe par le journaliste Atiana Serge Oulon. Le document commence par un panorama sur les causes lointaines du terrorisme qui frappe le Burkina Faso depuis quelques années. Les nombreuses alertes ignorées depuis 2012 dans certaines parties du territoire.

C’est le cas de la région de l’Est où s’étaient installés d’anciens combattants indépendantistes maliens, « en attendant leur prise en compte dans l’accord global de Ouagadougou ».

Le Burkina Faso faisait alors office de médiateur. Mais les étrangers, dans cette partie orientale, vont abuser de l’hospitalité des autochtones, en tentant de recruter. Après avoir tâté le terrain, ils reviendront plus tard pour passer à une autre étape. Malgré les nombreuses alertes, rien n’y fit. La plaie a ainsi eu tout le temps de se gangrener.

Bien avant les multiples mutineries et les problèmes de commandement au sein de l’armée, le manque d’anticipation et la gestion du renseignement étaient autant de boulets que trainaient les Forces armées nationales qui seront « dépassées » par les évènements dès les premières attaques. Des témoignages de hauts-gradés de l’armée sur le laxisme suicidaire à certains niveaux, laissent le lecteur pantois.

« Comprendre les attaques armées au Burkina Faso : Profils et itinéraires de terroristes », plonge le lecteur dans les méandres des groupes armés. La structuration de leur organisation, le mode d’emploi des engins explosifs, les motivations des terroristes, leur mode de recrutement, et surtout leurs profils.

De Malam Dicko à Jaffar Dicko en passant par Oumarou Boly, Mougnal Aboubacar Dicko ou encore les frères Sawadogo (Boubacar et Abdoulaye), Harouna Sinaré, Oumarou Diallo… l’auteur de « Le Général Diendéré parle » et de « Insurrection populaire d’octobre 2014 au Burkina Faso : Les trahisons », propose un portait de sept terroristes ou présumés terroristes qui sévissent au Burkina.


Des témoignages de certains présumés terroristes détenus ou de leurs proches font du livre, un concentré d’informations pour mieux comprendre le phénomène. Il interroge également les facteurs ayant favorisé leur radicalisation.

Le livre aborde aussi la vie de ces enseignants humiliés qui se battent contre l’obscurantisme, de ces élèves qui se démènent pour continuer leur cursus scolaire après la fermeture des classes.

Dans la lutte contre l’hydre terroriste, des hommes et femmes se distinguent par leur bravoure. Des actes héroïques de gendarmes, militaires, douaniers, policiers sont retracés par Atiana Serge Oulon. Des exemples de combativité et de sacrifice qui constituent des ferments dans cette lutte de longue haleine contre les forces du mal. Les opérations militaires, avec leurs corolaires de fortes odeurs d’exécutions sommaires ne sont pas non plus éludées dans cet ouvrage disponible depuis ce 3 février 2020.


« Comprendre les attaques armées au Burkina Faso : Profils et itinéraires de terroristes » est disponible dans les librairies Jeunesse d’Afrique, Mercury, et au Centre national de presse Norbert-Zongo. Vous pouvez également vous le procurer au siège du journal L’Evènement.

Tiga Cheick Sawadogo

Lefaso.net





Burkina

A lire aussi

Laisser un commentaire