Cameroun: Campagne électorale – De présumés séparatistes tirent sur des militants du Rdpc


Cinq blessés graves, c’est le bilan de la fusillade des présumés séparatistes anglophones sur les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais ( Rdpc),lors d’un meeting à Mbengwi, département de la Momo ( région du Nord – Ouest Cameroun).

Selon des sources locales, des personnes armées et données comme séparatistes, ont ouvert le feu sur les militants du parti de Paul Biya. Ces derniers étaient en campagne en vue des élections législatives et municipales du 09 février 2020. Les insurgés ont attaqué par surprise, et ont réussi à replier sans dommages vers leurs bases terroristes. Les soutiens militaires arrivés sur les lieux quelques temps après, n’ont rien changé à la situation. Aucun assaillant arrêté. Tous avaient déjà fondu dans la nature. Le bilan de la fusillade est de cinq personnes grièvement blessées, et évacuées vers des hôpitaux de la localité.

Signalons que les séparatistes anglophones de l’État fantôme d’Ambazonie , s’opposent à la tenue de toute élection dans les régions du Nord- Ouest et du Sud-Ouest Cameroun. Ces derniers combattent pour se séparer de la République du Cameroun qu’ils considèrent comme occupant. Face à leur extrémisme, le régime de Yaoundé tient ferme et dit ne pas négocier avec l’unité et l’indivisibilité du Cameroun.



allafrica

A lire aussi

Laisser un commentaire